Retour  la page d'accueil [X06] Twingo : le triomphe d'une belle idée Les stars
Les prototypes de définition W60 Le modèle de série C06
 
Malgré l'échec des programme VBG, X44, X49, Z et X45, Renault n'abandonne pas l'idée d'une toute petite berline d'entrée de gamme, et en 1986 lance le projet W60. Les propositions de J.-P. Ploué et Marcello Gandini sont retenues, mais le programme sera mis au placard... jusqu'à l'arrivée de Patrick Le Quément. S'inspirant très largement du design imaginé par Ploué trois ans plus tôt, l'équipe de designers de Le Quément relance secrètement dès 1989 le projet W60 sous le nom de code X06. Plus large qu'une Clio mais plus courte, elle ne ressemble à aucune autre voiture du marché. Lancée en un seul modèle et 5 couleurs en 1993, le modèle sera un énorme succès. Elle a connu trois phases, une foule de séries spéciales et limitées, et a été vendue jusqu'en 2006 sans grandes modifications.
Les vacancières
Cabriolet semi-cabriolet Pick-up Complice de Plage
L'unique vrai cabriolet connu semble avoir été réalisé par un certain Hellemans. La société Côte Ouest Concept a réalisé ce très joli semi-cabriolet qui reste très proche du modèle de base. Un exemplaire unique réalisé par Laurent Vaullerin avec le concours d'élèves du Le Lycée Professionnel Vauvert à Bourges. Réalisé par Côte Ouest, c'est un vrai pick-up ludique et pratique avec un hayon en plus derrière les sièges. Il s'agit d'une transformation chic et exclusive en cabriolet par le carrossier italien Navetta 2000 de Turin. La "Twingo de Plage Special" a quant à elle été éalisée en un seul exemplaire pour le chef de l'Etat italien Silvio Berlusconi.
Vraies et fausses sportives
Coupe 16V V10 V8 XXL
Renault Sport développe en 1996 ce 1600 à moteur Williams taillé pour la course, sportive petite mais musclée ! Cette Twingo de course avait le moteur 1.8 l d'une Clio 16S, des pneus plus grands et un avant modifié. Cette maquette apparue au lancement de la Twingo n'était rien d'autre qu'un délire des designers Renault ! Quand on met un moteur V8, des roues et un kit de Mégane Trophy sur une Twingo, là ça ne rigole plus ! Très probablement un recyclage de la Twingo Piscine de 1998, ce véhicule promotionnel présenté en 2006 porte les signatures des pilotes et directeurs de l'écurie Renault. La section centrale est entièrement vide... et l'aileron ne sert que de décoration !
Les aventurières
Buggy 23 4x4 Palya Paris-Sydney
Nommée d'après ses origines creusoises, elle se distingue dans les bajas et aux 24 heures de France. Bien d'autres exemplaires de la Twingo ont été transformés de façon moins radicale en buggies (à gauche en rouge) ou en simples modèles de rallye, comme celle de l'espagnol Pere Auradell à moteur de Clio Williams (en bleu à droite). Deux exemplaires modifiés dès 1993 en bêtes de compétition pour le Trophée Andros sur glace. Jean Dulon, journaliste passionné, mène ce véhicule, décoré par un artiste aborigène, sur 24000 km de pistes et de routes australiennes. En 1994, cette Twingo rallie Paris à Sydney, prouvant qu'elle est bien plus qu'une petite citadine tranquille.
Les écologiques La moins écologique
Elégie -E Elektro
Petite citadine maline, la Twingo semblait la candidate idéale pour une adaptation électrique. Le prototype Elégie roulait à l’électricité sur 200 km et atteignait des pointes de 125 km/h. L'Arton Twingo-E suisse introduite dès 1994 n'a pourtant eu qu'un succès d'estime, et la firme a fermé. A sa suite, tout comme l'Elégie, la Twingo Quickshift Elektra suisse de MES-DEA, lancée en 2005, fonctionne sur des Batteries Zébra au sodium-chlorure de nickel développées par AABG. Small-Intelligent-Light-Efficient : ainsi revue par Esoro pour Greenpeace, elle visait à prouver que les constructeurs peuvent "mieux faire". Avec un turbo-réacteur Marbore II développant 2000 cv de poussée, elle file à 300 km/h, et consomme 47 litres de kérosène toutes les 5 minutes !
Les rigolotes
Pompiers Safari Armée Piscine
En 2006, l'Atelier Renault exposa cette incroyable Twingo recouverte de 15000 véritables Fraises Tagada ! Ces trois Twingo sont délirantes, mais néanmoins vraies ! Imaginées par le dessinateur belge Luc de Clairfayt pour la société Promocourse, société de promotion de l’automobile et des sports mécaniques, elles ont subi des transformations spécifiques : réservoir d'eau, antennes radio, amortisseurs, etc., et participé au Paris Sport Motor Show du Bourget en 1999. Construite pour les Summer Days 98, elle faisait pas moins de 10 m de long... En revanche, sa piscine était fausse, ne faisant que quelques centimètres de profondeur. Son succès a été énorme dans toutes les concessions où elle passait.
Les inclassables
     
Marine Bigfoot      
Cette audacieuse combinaison voiture-bateau a été élaborée par Renault avec la société Mercury, spécialiste de la construction nautique, pour célébrer l'association du losange avec le festival de Cannes en 1995. La Twingo, elle, semble standard. Il fallait oser ! La mode des "bigfoot", ces écrase-tout aux énormes roues de camions, a produit ce monstre, présenté au Hollywood Motor Show en 2005.